Final Fantasy Collection

Entre 1997 et 1999, Squaresoft (une des deux entités ancêtres de Square Enix) sort des remakes des épisodes Super NES de notre saga préférée. Ce sont donc Final Fantasy IV, V et VI qui apparaissent sur la Playstation 1 de Sony. Les différences sont minimes : quelques améliorations graphiques, un bestiaire, des scènes d’introduction en CGI, etc.

 

Ces remakes ont été édités en version individuelle au Japon, et dans différents packs aux États-Unis (FFV et FFVI dans Final Fantasy Anthology et FFIV dans Final Fantasy Chronicles) et en Europe (FFIV et FFV dans Final Fantasy Anthology et FFVI en version seule). Pour fêter la sortie de ces trois remakes, le Japon a eu un droit à une compilation spéciale : Final Fantasy Collection, Anniversary package, sorti le 11 mars 1999.
FF Collection
La boîte extérieure est très sobre, avec Final Fantasy écrit en gros, le mot collection et le logo Squaresoft. Elle est faite en carton rugueux, de couleur beige. Aucun artwork, pas d’élément de design ou de décoration, Squaresoft est allé à l’essentiel. On remarque seulement les logos des trois jeux à l’endos.

 

 

En ouvrant la boîte, on découvre deux compartiments qui contiennent le pack Final Fantasy collection (vendu également seul) et une horloge avec sa pile. On commence avec l’horloge. Le dessin à l’intérieur un artwork de Yoshitaka Amano représentant Terra Brandford recroquevillée sur elle-même. Petit détail amusant, les chiffres de 1 à 9 sont pleins, alors que les nombres 10, 11 et 12 n’ont que les contours de tracés. C’est tout simplement parce qu’à l’époque, la série allait jusqu’à Final Fantasy IX (sorti l’année d’après, le 7 juillet 2000).

 

 

 

 

 

On continue avec le boîtier bleu. Le fourreau extérieur est en carton rigide, avec un motif bleu rappelant fortement les reflets de l’eau au fond d‘une piscine (et pour moi, les reflets de la matéria de Aerith). Sur la spin card (le feuillet qui est sur la boîte pour les jeux PS1 au Japon), on voit les principaux antagonistes et les numéros des Final Fantasy contenus dans le pack. À l’intérieur du fourreau, une boîte à déplier et un livret, tous les deux avec le même motif que l’extérieur.

 

 

En dépliant la boîte, on découvre les trois disques, chacun avec un artwork propre au jeu. L’effet « surprise » est bien présent en ouvrant chacun des pans du boîtier. Un petit mot accompagne le tout, sur le côté qui ne contient pas de disque, mais nous ne savons pas ce qu’il signifie. Quant au livret, il s’agit tout simplement de la notice de chaque jeu, avec une belle présentation et des artworks bien utilisés au travers du texte.
FF Collection-23

 

 

 

 

 

 

Voici un petit comparatif avec les versions seules des jeux.
FF Collection-27
Ce n’est pas terminé ! Un concours permettait de gagner une plaque en vitre pour exposer les disques. Pour cela, vous deviez envoyer une demande à Famitsu avant le 12 avril 1999 (donc un mois après la sortie du pack). Après tirage au sort, 5000 personnes étaient sélectionnées et recevaient un formulaire à remplir. Il suffisait ensuite de le renvoyer, avec le prix de l’objet (à l’époque, 5800 yens + taxes + 800 yens de frais d’envoie). La plaque était envoyée deux semaines après. Chaque plaque est numérotée (sauf la mienne 😦 ). Elle est vraiment très jolie et le design permet de mettre en valeur les dessins de chacun des disques. Un très bel objet de collection, assurément !

 

 

FF Collection-30

 

 

Et voilà pour ce Final Fantasy collection !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s