Vivi’s adventures: making-of!

Bonjour tout le monde !

Le 18 décembre 2017, pour fêter les 30 ans de Final Fantasy, on a sorti une petite vidéo. Un projet un peu fou qu’on a eu beaucoup de plaisir à monter ! La vidéo est bourrée de références et de petites anecdotes, alors on vous a fait un petit making-of pour dévoiler ces quelques secrets. 🙂

 

Le commencement

Tout commence le 6 décembre 2017. Au retour de notre exposition à la Kupocon, nous voulions faire une vidéo hommage pour les 30 ans. Quelque chose d’original, au lieu de refaire comme les anciennes vidéos (comme les 10 ans de FF Museum par exemple). Lors d’une discussion sur notre groupe privé de travail, Fabien lance une idée : « faire un stop motion avec une figurine de World of Final Fantasy qui parcours les différentes éditions de FF« .

Voilà, le projet était lancé. On voulait rendre hommage à Final Fantasy et montrer des objets de collection comme d’habitude avec FF Museum !

Sauf qu’entre le 6 décembre et le 18 décembre, il y avait seulement 12 jours… Et aucun de nous n’avait réalisé de stop motion auparavant. Après des lectures de tutoriel sur Internet, deux soirées à faire des essais et quelques discussions, on était prêts à donner vie au projet !

Voici quelques chiffres :

  • Vitesse de 8 images par seconde
  • 10 secondes de film = environ 1h de travail
  • Entre 30 et 40 heures de travail sur 7 jours (surtout la nuit tard)
  • 2500 photos
  • Environ 50 figurines impliquées (aucune blessée!)

La personne qui a le plus travaillé dessus est Ludovic (l’auteur de ce texte, alors je parlerai au je souvent). Mais c’était un travail d’équipe, avec Fabien et Quentin qui ont donné plein d’idées, de feed-back, de validation, etc. Sans cette réflexion collective et ces discussions, la vidéo ne ressemblerait pas à ça au final, c’est certain !

Avant de tourner les scènes, on a fait un « storyboard » tout simple dans un tableau Word et choisi la musique, pour coller les scènes sur le rythme de celle-ci. Ce fut processus créatif extrêmement plaisant, jouissif à certains moments et exigeant physiquement, à se pencher pour déplacer des petits bonshommes dans une boîte.

Le temps d’un projet, j’ai pu me plonger dans une de mes grandes passions dans la vie, me rappeler tellement de bons souvenirs avec cette série et profiter d’une autre manière de ma collection. Un très bon moment pour moi !

Petite anecdote : ça faisait une heure que je travaillais sur le projet quand ma conjointe est arrivée dans ma pièce pour me souhaiter bonne nuit. Je lui dis tout content : regarde, depuis tout à l’heure j’ai tournée 7 secondes de films. Elle a dit :  » Ha, bravo ! » puis elle est repartie avec un air de soutien mélangé à de l’incompréhension !

Introduction

Le collector de World of Final Fantasy était tout indiqué pour ouvrir cette vidéo ! Un livre qui s’ouvre petit à petit, pour donner un effet « il était une fois ». C’est ma main qui ouvre le livre hors champ, comme une fois sur l’image de droite ( le hors champ est beaucoup utilisé !).

 

 

Les deux scènes suivantes sont simplement là pour montrer des objets collector de WoFF et aussi faire une transition vers Vivi qui rentre dans le monde des autres FF. C’est pour ça que le Pampa gardien du train dans WoFF lui ouvre la « porte » vers la suite.

 

 

Plongeon dans les 30 ans

Il fallait un prétexte pour que Vivi rentre dans la tasse des 30 ans. Avoir peur du mug Mumba semblait une bonne idée ! Ça permettait de le montrer aussi. Faire monter et descendre Vivi a été le premier défi technique ! Comment faire pour le diriger à la verticale ? Ça a pris un certain temps avant de trouver des trucs qui ne se voient pas trop à l’écran : des boîtes transparentes, des Lego blancs et du fil de pêche.

 

 

Pour son arriver dans le monde, je voulais faire une petite scène d’introduction, au lieu de mettre Vivi tout de suite devant Final Fantasy I. Au début, je l’avais fait arriver dans une grande scène vide, mais ça n’apportait rien à la narration. Alors j’ai changé pour mettre en scène trois peluches de monstres qui jouent aux cartes. C’était l’occasion de faire un petit clin d’oeil à la Kupocon. En bougeant les cartes, je ne savais pas du tout ce que ça allait donner. Finalement, je suis plutôt content du résultat.

 

 

Final Fantasy I et II

Pour Final Fantasy I, l’idée était d’exploiter la version MSX-2, avec sa disquette. Je voulais aussi introduire des personnages de chaque FF, que Vivi aiderait au fur et à mesure des scènes. C’est ainsi qu’est apparu le guerrier de la lumière, qui se bat contre un méchant emblématique (Chaos de FF Dissidia). Vivi allait l’aider en lui lançant une disquette (de l’expression « mettre une disquette », même si ça ne veut pas vraiment dire ça…).

 

 

Pour Final Fantasy II, je voulais juste faire quelque chose autour de l’idée que le Final Fantasy II américain n’est pas le « vrai ». Voilà pourquoi Vivi le pousse en dehors de l’écran. Autre défi technique : comment faire tomber une boîte en plusieurs mouvements ? La caler avec une boîte transparente pour le mouvement de transition ! Les scènes suivantes sont simplement pour montrer d’autres objets de collection de FF I et II.

 

 

Final Fantasy III

Pour le 3e opus, je voulais commencer à introduire les pouvoirs magiques de Vivi. Utiliser la DS collector était un bon moyen ! Je découvrais aussi combien c’était « intense » de faire une scène comme celle-ci, car pour chaque photo il fallait déplacer les 7 figurines. . Ce n’est rien comparé à la scène finale, où il y en avait 42.

 

 

Final Fantasy IV

La première scène était l’occasion de réutiliser le FF II US sorti de l’écran un peu plus tôt. Pour la suite, j’avais eu l’idée de faire un truc autour de « the after years ». La mise en scène est censée montrer Cécil qui vient de vaincre Kain. Vivi arrive juste après et l’emmène dans une autre scène pour faire apparaître le collector japonais de « the after years », et Cécil passe derrière la boîte vers d’autres aventures. En regardant de nouveau, je ne suis pas certain que les idées soient si claires pour ces scènes.

 

 

L’animation de la défaite de Kain est pas mal par contre ! Et la lance de la figurine était déjà brisée, alors pour une fois qu’un morceau cassé me sert haha !

Transition : FF en vrac

On voulait montrer tous les épisodes de la série, pas juste les numérotés. J’ai donc essayé de faire des scènes de transition. J’aime beaucoup celle de Mystic Quest sur Super NES, simple à tourner, raccord avec la musique et voir Vivi suivre un parcours m’a bien amusé ! (Mention spéciale pour mon bras en plein milieu, coupé au montage évidemment). Pour les FF sur Gameboy, je ne lancerais pas le débat sur le fait qu’ils font partie de la série ou non. C’était juste sympa à tourner, « l’ouverture d’une porte ».

 

 

Pour FF Explorer, je voulais jouer avec les objets dans le collector, pour en montrer un peu. Voilà comment est venue l’idée d’ouvrir la trousse de protection pour 3DS. Ça m’a donné des idées pour d’autres aventures de Vivi, en unboxing de collector. Quant à la scène avec l’échiquier et les monstres, une petite référence au premier film du Seigneur des Anneaux, quand les Hobbits se cachent d’un Nazgûl sous des racines.

 

 

Chocobo et Final Fantasy V

Depuis le début, j’avais l’idée d’exploiter la scène sur le Cold Cast de FF V, où l’on voit Bartz et Boko se reposer autour d’un feu de camp. Vivi allait les aider à allumer une bougie, comme il est magicien. De fil en aiguille, j’en suis venu à faire une scène avec des objets des jeux Chocobo, pour que Boko vienne demander à Vivi de les aider. J’étais bien content que le petit Vivi tienne sur le dos du Chocobo !

 

 

C’était super de jouer avec les éclairages, pour donner l’impression qu’il allume la bougie en vrai ! J’utiliserai plus la lumière dans les prochaines aventures de Vivi.

 

 

 Final Fantasy VI

Pour FF VI, je voulais exploiter l’artwork « The city », avec Terra et son armure Magitek. De fil en aiguille, Vivi trouve l’armure, l’utilise pour enfoncer un mur (occasion de montrer des éditions de FF VI sur GBA et PS1), puis prête l’armure à Tina/Terra pour l’aider. La dernière scène montre un de mes plus beaux objets collector : une vitrine pour exposer les CD du coffret Final Fantasy collection.

 

 

Tout plein de défis techniques encore : comment faire monter graduellement Vivi et Terra dans l’armure ? En les faisant tenir en équilibre en espérant qu’ils ne tombent pas ! Comment donner l’effet que l’armure accélère ? En regardant des tutoriels et en augmentant la distance de déplacement dans les prises de vue. Comment faire tenir les boîtes du mur qui tombaient TOUT le temps !!!! Avec des plus petites boîtes derrière.

 

 

Final Fantasy VII

Lors de la Kupocon, on a eu en cadeau deux petites bouteilles : un phoenix down et une potion. C’était tout désigné pour FFVII ! Je voulais ressusciter Aerith et battre Sephiroth. Alors Vivi qui sort un phoenix down, c’était la meilleure idée du monde ! On ne le voit pas bien, mais il donne également une potion à Cloud, qui se transforme en Cloud de Advent Children du coup. La musique part pile au moment où les trois héros commencent leur combat contre Séphiroth, c’était bien rythmé !

 

 

Il y a tellement de choses à montrer avec FF VII ! L’idée que j’ai trouvé est de m’inspirer de la scène générique de Advent Children, où Cloud parcourt les routes avec sa moto Fenrir, pour exposer quelques objets de collection et les autres morceaux de la compilation FFVII. Un nouveau défi technique : comment le faire tenir sur la moto ? Avec de la pâte bleue qui colle !

 

 

Final Fantasy VIII

Impossible de faire des scènes de FF VIII sans montrer les plus beaux objets de ma collection : Ragnarok, le collector français et 3 des 4 statues en ma possession. L’idée m’est venue de mettre en scène Vivi qui aide Squall à reconstruire son vaisseau. Sympa comme résultat, mais bouger chaque petit morceau pour donner l’impression de mouvement, c’était long !

 

 

Final Fantasy IX

Je n’avais pas vraiment d’inspiration avec FFIX. Ma soeur m’a donné l’idée de montrer Queena qui mange un biscuit et Vivi qui lui en donne encore. J’ai du en manger quelques-uns avant d’avoir les bonnes prises, ils se brisaient tout le temps en mille morceaux haha !

 

 

Final Fantasy X

Aucune hésitation pour FF X par contre, j’exploite la fameuse scène du rire de Tidus ! Vivi lui shoot un ballon de Blitzball en pleine tête ! Par contre, ce fut tout un défi technique de réussir à faire voler le ballon à travers la scène puis faire tomber Tidus :  des blocs Lego, du ruban adhésif et l’espoir que ça tienne ont été mes meilleurs amis.

 

 

Histoire d’en montrer un peu plus, j’ai fait une petite scène avec Vivi qui fait apparaître trois statues de Yuna dans différents costumes.

 

 

Final Fantasy XI

Il y a tellement d’extension différente de FF XI que je voulais faire quelque chose avec ça : les trading arts Mini qui prenaient peur en les voyant toutes apparaître ! Voilà pourquoi j’ai exploité l’horloge de FF XI et le tas de boîtes qui n’en finissent plus d’arriver, jusqu’à presque s’écrouler.

 

 

Final Fantasy XII

Avec la sortie récente du Remake, je voulais mettre en avant le nouveau collector, tout en montrant un peu d’ancien. Voici comment est née l’idée de faire glisser les boîtes avec l’arrivée de Vivi. J’ai ensuite simplement exploité la façon dont la boîte s’ouvre pour donner le mouvement à l’image. C’est ma main qui l’ouvre hors champ. Petit secret : les bustes ne sont pas dedans au début, car ils ne tiennent pas tous debout avec la boîte fermée. Je les ai rajoutés une fois que la boîte était entrouverte.

 

 

Pour le casque, c’est simplement une envie de le montrer. En faisant des tests, je trouvais que l’idée de faire grimper Vivi dessus était sympa à l’écran. Comment le faire tenir ? Avec le la pâte bleue qui colle !

Final Fantasy XIII

Je voulais exploité les deux PS3 collector et le pouvoir de remonter le temps de Lightning dans le dernier épisode de la trilogie. Tout s’est mis en scène par la suite : Vivi qui passe devant les jaquettes de l’édition collector japonaise, fait apparaître la vitrine pour mettre les disques, trouver la montre et l’utilise pour sauver Lightning.

 

 

J’ai aimé ça tenter de créer cette dynamique de combat et je voudrais refaire quelque chose autour de ça pour un prochain Vivi’s adventures. Les références ne manquent pas avec Final Fantasy !

Final Fantasy XIV

Certainement mon plus gros délire ! Je me suis inspiré de la cinématique de fin de FF XIV version 1, où Bahamut fait tout exploser d’une boule de feu. Justement, j’avais une figurine de Bahamut avec la boule de feu brisée qui se détache. Le reste à suivi : un héros de FF XIV, Vivi qui vient le sauver en mettent le tumbler du collector , puis les deux qui partent pour arranger les choses. Il faut juste m’imaginer : une main qui fait descendre le tumbler, une autre qui fait bouger la boule de feu accrochée à un bout de ruban adhésif et mon orteil qui appuie sur le bouton Enter du Mac pour déclencher les photos. Du sport cette vidéo, je vous le dit !!

 

 

La scène suivante est une petite référence à l’administrateur principal du groupe Facebook Final Fantasy France. Son avatar est un Pampa et il se présente toujours à la blague comme un tyran. Du coup, j’ai imaginé une scène où Vivi vient lui rendre hommage, ce qui « génère » la version Realm Reborn. Encore une fois, quelle idée de mettre autant de personnages à l’écran !

 

 

Transition : FF en vrac

De nouvelles scènes de transition pour montrer des Spin-of de la série. Je voulais rester original dans ma manière de les montrer, plutôt que de simplement faire passer Vivi devant. Alors je me suis amusé à le faire passer sous les boîtes, à faire tourner l’horloge de FF Tactics pour ouvrir la boîte, ou encore faire tourner les PSP collector de Dissidia pour montrer les skins sur les deux faces.

 

 

La scène avec Crystal Chronicle a été très amusante à imaginer. Je voulais exploiter l’idée de la connexion Gamecube / Gameboy advance mise en avant par le jeu à l’époque. Et avec la magie du cinéma, le résultat est plutôt pas mal je trouve. On dirait vraiment que Vivi passe à travers le câble pour sortir de la GBA !

 

 

Arrivé à ce stade, je manquais de temps et j’avais encore beaucoup d’autres choses à montrer. J’ai donc décidé de faire une seule scène avec plein de boîtes, histoire de leur faire une petite place dans la vidéo. C’est en regardant des photos de collectionneurs sur Instagram, qui placent les boîtiers comme ça, que j’ai eu l’idée de faire un escalier en colimaçon pour Vivi.

IMG_2025

Final Fantasy XV

Je n’avais pas beaucoup d’inspiration pour FF XV. En regardant ce que j’avais à ma disposition, des liens se sont fait entre le Roi Regis, la boîte collector japonaise du film de FF XV qui ressemble à un cercueil et les d’autres objets. Je voulais montrer le roi inquiet pour son fils et Vivi qui le rassure en lui montrant un Noctis dans toute sa splendeur.

 

 

Scène finale

Depuis que j’avais posé les bases de « l’histoire », je voulais finir comme ça : tous les personnages que Vivi a aidé lui vienne en aide en retour. Le collector du 25e anniversaire, avec tous les jeux qui s’empilent, était parfait pour ça !

 

 

Cette scène fut très exigeante à tourner, car pour chaque image il fallait que je bouge un peu tous les personnages, afin de garder une impression de mouvement. Deux figurines en particulier m’ont donné du fil à retordre : Djidane qui perdait tout le temps la tête et une autre de FF XI qui ne tenait pas debout ! À la dernière photo, je me suis allongé au sol en criant victoire ! J’avais mal partout à force de me pencher.

La suite me semblait une belle fermeture, Vivi qui retourne chez lui en sortant de la tasse, n’a plu peur alors il repousse le Mug Mumba, puis retourne dans son livre.

 

 

Derniers hommages et remerciements

Ça aussi je le voyais depuis le début ! Vivi qui passe devant tous les Final Fantasy, avec les personnages qu’il a rencontré, puis le symbole des 30 ans de FF qui apparaît avec des remerciements. Pendant quelques minutes j’ai essayé de faire danser les personnages devant les jeux, puis je me suis vite découragé. J’étais trop fatigué et je voulais faire simple vu le temps de musique qu’il me restait.

 

 

Même la scène avec les crédits comporte une référence, puisqu’on s’est inspiré de la scène d’introduction de Final Fantasy I, comme on peut le voir sur le screen.

 

 

Et voilà ! Il y aurait encore plein de choses à dire, mais l’essentiel est là. Au moment de montrer le résultat final à mes collègues de FF Museum, j’étais à la fois fébrile et super fier du résultat. Un défi relevé avec brio, je pense, pour une vidéo hommage d’un passionné de FF, de collection et de photo.

Avec l’équipe, nous avons évidemment envie de retenter l’expérience et il y aura donc d’autres Vivi’s adventures, c’est certain !

25400950_10155032776271472_1284250616_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s